Administratif : Visas et assurances

Les visas et les assurances de voyage sont indispensables pour visiter certains pays : je vous explique les démarches à effectuer. Je vous partage aussi quelques conseils  pour obtenir ses visas sans être embêté.

Et oui, maintenant que vous avez commencé à rassembler votre matériel, vous devez vous occuper de vos visas. Je vous invite à  consulter ce site qui recense tous les pays pour lesquels vous devez posséder un visa . Si vous connaissez d’ores et déjà votre destination,  vous pouvez vous rendre sur le site France Diplomatie. Ainsi vous aurez connaissance des modalités administratives et des dernières informations utiles concernant le pays que vous voulez découvrir.


Passeport

Évidemment, là je ne vous apprends rien. Pensez à vous y prendre à l’avance pour le demander, le délai d’obtention est parfois très long (plusieurs mois). On peut maintenant commencer les démarches par internet ce qui accélère légèrement la procédure. Pensez également que celui-ci doit être valide pendant toute la durée de votre séjour. Certains pays demandent même que le passeport soit valide 6 mois après la date de sortie du pays. 

Si vous devez le faire ou le refaire, cela vous coutera le prix d’un timbre fiscal soit un peu moins d’une centaine d’euros.


Assurance voyage

Pour obtenir vos visas, la grande majorité des pays vous obligent à prendre une assurance voyage. Même si vous voyagez dans un pays où il n’est pas obligatoire d’avoir une assurance voyage, il peut être intéressant d’avoir une assurance voyage. Notamment, si vous partez dans des contrées très reculées où les frais de rapatriement peuvent être très élevés. En effet, ça serait bête de devoir vendre un rein pour une jambe cassée.

Assurance des cartes de crédit 

Les cartes de crédit « haut de gamme » (Visa Premier, MasterCard Gold, …) comprennent des assurances voyages. Attentions toutefois aux conditions d’assurance, il faut généralement avoir payé une partie du voyage avec la carte (ou le billet d’avion) pour que l’assurance fonctionne. Généralement, cela coute moins cher de payer une carte haut de gamme plutôt que de prendre une assurance voyage auprès d’un assureur. Cependant, vous serez moins bien assuré avec une carte bancaire par rapport à une assurance voyage classique. Je vous invite donc à en parler avec votre banquier; ne vous fiez pas uniquement à ce qui vous dit et demandez à lire les clauses exclusives qui sont particulièrement nombreuses pour les assurances fournies avec ces cartes.  Enfin, les assurances de carte bancaire ne vous couvriront pas pour plus de 3 mois de voyage.

En clair, à moins que vous souhaitiez partir au fin fond de l’Amazonie pendant 6 mois, l’assurance de la carte bancaire suffira.

Assurances de voyages

Vous voulez faire le tour du monde ? Vous vous rendez dans un pays reculé ? Vous partez pour plus de 3 mois ?  Dans ce cas, je vous conseille de prendre une assurance voyage auprès d’une agence spécialisée. Le coût de celle-ci est d’environ 40€ par mois. Il existe plusieurs sociétés qui proposent ces contrats d’assurance. J’ai personnellement utilisé Chapka Assurence : rien à redire, ils sont réactifs et attentifs à vos demandes.


Visas 

En voilà une démarche qui rebute certains voyageurs. Pourtant avec un minimum de méthode, on arrive à les obtenir assez facilement. 

La première chose à laquelle vous devez vous intéresser c’est la localisation de l’ambassade (ou des consulats)  du pays que vous souhaitez visiter. Si vous n’habitez pas à proximité, vous devrez passer par une agence qui présentera votre dossier au consulat à votre place. Il existe plusieurs agences qui permettent de tout faire en ligne. Rien n’est gratuit, elles facturent des frais d’environ 60€. 

Pour mon voyage, j’ai utilisé le site RapideVisa : facile d’utilisation, instructions claires, délais maitrisés et bon service client.

Malheureusement, obtenir son visa ne se limite pas à trouver une agence, vous devez encore rassembler tous les documents nécessaires et c’est là que le vrai challenge commence !

 

Remarque : si vous avez plusieurs visas à faire, prévoyez-vous une marge de temps suffisamment importante de manière à ne pas être contraint par le temps (les visas en urgence coutent le double du prix) ! 

Exemple : Visa russe 

J’utilise l’exemple du visa russe, car en étant de nationalité française, c’est un des visas les plus durs à obtenir (avec le visa chinois). En effet, l’ambassade de Russie demande énormément de documents. Si vous savez comment obtenir ce visa, vous pouvez obtenir n’importe quel autre visa. 

Pour connaitre les documents obligatoires, je vous invite à vous rendre sur le site de l’ambassade du pays en question. Vous pouvez aussi vous rendre sur RapideVisa, vous aurez ainsi gratuitement la liste exhaustive des documents nécessaires (rien ne vous oblige à utiliser leur site par la suite). L’avantage étant que le site est régulièrement mis à jour, les informations sont précises et toutes au même endroit (ce qui n’est pas toujours le cas sur les sites « vieillots » des ambassades).

 

Ainsi, pour obtenir un visa russe (en novembre 2018) vous devez fournir : 

  • Votre passeport : il doit être valide 6 mois après la date de retour de votre voyage.
  • Photocopies des pages 2 et 3 du passeport.
  • Un formulaire à remplir sur un site russe (traduit en anglais) .
  • Une photo d’identité aux normes et datant de moins de 6 mois. 
  • Une attestation d’assurance (que vous obtenez soit avec votre carte ou avec l’agence d’assurance). 
  • Un « voucher » et une confirmation d’accueil.
  • Un programme détaillé de votre voyage : seulement si vous voyagez en dehors des villes de Moscou ou de Saint-Pétersbourg. 
  • La photocopie des billets d’avion est depuis peu optionnelle. 

Vous ne devriez pas avoir de mal à rassembler les premiers éléments de cette liste. Cependant, les 3 derniers peuvent vous poser problème notamment si vous voyagez avec votre sac à dos sans tout prévoir à l’avance. 

Le « Voucher » et une « confirmation d’accueil »

C’est un document qui doit vous être fourni par l’hôtel ou l’organisme qui s’occupe de votre voyage. Le hic c’est que ces documents doivent être établis précisément aux dates de votre voyage ! Ainsi, si vous séjournez dans plusieurs hôtels et que vous ne passez pas par une agence de voyages pour réserver votre séjour, vous ne serez pas en mesure d’obtenir ce document. 

Il existe cependant une alternative. Elle consiste à payer ce que j’appelle un « faux mais officiel » document. En effet, il existe des organismes en ligne qui moyennant une petite somme vous fournissent ce document. J’ai utilisé le site iVisa  pour obtenir ces deux documents , cela m’a coûté un peu moins de 20€. Il faut remplir un formulaire avec : nom, prénom, numéro de passeport, villes de destinations, le nom de vos hôtels, etc. Si à ce stade vous n’avez toujours pas réservé d’hôtel et que vous préférez le faire sur place, vous pouvez mettre le nom d’un hôtel au hasard (qui existe quand même).   

Une fois les informations saisies et le payement effectué, vous recevrez les documents par e-mail.

Le programme détaillé

Là c’est plus simple, vous regardez ce que proposent les compagnies de voyage organisé et vous vous en inspirez pour faire le vôtre (qui correspond plus ou moins à la réalité de votre voyage). Là encore, vous n’allez pas avoir un flic russe qui vous suit partout en Russie, c’est juste pour obtenir votre visa. J’ai mis des choses dans mon programme que je n’ai jamais fait et que je ne prévoyais pas de faire, c’est juste pour la forme.

Exemple pour mon visa russe :

«  […] day 3 (19/03/18):
-Excursion to the Moscow Kremlin and Kremlin Cathedrals the morning
-Visit to the Hermitage the afternoon
-Opera performance at the Bolshoi Theatre the evening

day 4 (20/03/18):
-Free time the morning
-Transfer to the train station
-Departure of the Trans-Siberian at 01:10pm

day 5 (21/03/18):
-Travel in the Trans-Siberian […]  « 

 

Mais vous le savez, ils sont pas fous les russes : ils aiment la paperasse et les documents bien « officiels ». Vous devez donc envoyer ce programme à l’organisme qui vous a délivré votre « voucher » et votre confirmation d’accueil pour qu’il « officialise » votre document.

Concrètement avec  iVsas si une fois que vous avez commandé le Voucher et la confirmation, vous leur envoyez un e-mail avec votre programme et ils vous le renvoie (par e-mail) gratuitement avec un joli tampon officiel dessus. 

 

Photocopie des billets d’avion

Dans cet exemple, vous n’en avez pas besoin mais il existe des pays qui les demandent. Dans ce cas, même procédure que pour le voucher : vous trouvez un site qui fournit des « vrais mais faux » billets d’avion pour une dizaine d’euros. 

Il est possible de négocier ces billets avec l’agence qui s’occupe de présenter votre visa. Notamment quand vous demander un visa pour un pays qui n’est pas d’apparence trop bureaucrate. En effet, pour l’obtention de mon visa mongol, j’ai envoyé un e-mail à l’agence en expliquant que je n’avais pas de billets d’entrée ou de sortie du territoire pour la Mongolie. Je ne sais pas comment  l’agence s’est débrouillée,  mais quoi qu’il en soit  j’ai réussi à obtenir le visa sans billets ni  frais supplémentaire.

Remarque : si vous entrez sur le territoire par la route, les billets de bus remplacent les billets d’avion.



 

Voilà, vous êtes maintenant en mesure d’obtenir vos visas par vous même. Si vous ne souhaitez pas faire toutes ces démarches, les agences proposent des visas « tout compris  » et s’occupent de faire ces petites « magouilles » pour vous. Comptez tout de même des frais supplémentaires d’une centaine d’euros  !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *